Solutions alternatives au rachat de votre crédit auto

Sommaire

Il est toujours possible de faire reprendre votre prêt auto par une autre société de crédit ou une autre banque que celle avec laquelle vous l'aviez souscrit. Cependant, l'opération n'est pas toujours viable. Vous disposez alors de plusieurs solutions.

Précision : rachat de crédit et rachat de crédits

En principe, le rachat de crédit (au singulier) consiste à ne reprendre qu'un seul crédit, à moins que l'on écrive « rachat de crédits », auquel cas cela est synonyme d’un regroupement de plusieurs crédits.

Or, dans la pratique, les professionnels ne clarifient pas cette confusion, ce qui a pour effet que l’expression « rachat de crédit » soit communément le synonyme, à tort, du regroupement de crédits.

Regroupement total de vos crédits

En cas de difficultés financières, si vous n'êtes pas en mesure d'obtenir la reprise de votre prêt auto à un taux suffisamment inférieur pour que l'affaire soit intéressante, vous pouvez alors regrouper tous vos emprunts actuels au sein d'un seul et même financement :

  • Pour l’établissement financier, le montant total devient plus intéressant.
  • De votre point de vue, cela vous permet d’alléger toutes vos mensualités concernées.

Exemple : vous pouvez regrouper votre crédit auto, un prêt personnel ainsi qu'un crédit renouvelable ou même divers prêts conso dans un seul et même emprunt. Vous pouvez même réunir votre prêt immobilier avec vos crédits à la consommation, ce qui aura l'avantage de vous faire obtenir un taux largement plus bas grâce à la présence de la garantie hypothécaire immobilière.

Dans quels cas éviter le rachat de crédits ?

Le rachat de crédit est une solution à envisager seulement en cas de réelle nécessité :

  • En effet, si les mensualités sont allégées, c'est parce que la durée du crédit est allongée.
  • Le taux peut également être relevé, particulièrement dans l'hypothèse d'un crédit auto, puisque les taux sont généralement bas.
  • Le coût total du rachat de crédit est donc bien souvent supérieur à celui d'un ou plusieurs crédits réunis.

Le rachat de crédit n'est donc pas adapté :

  • aux personnes ayant besoin d'une « bouffée d'oxygène » temporaire, puisque c'est une solution durable ;
  • aux personnes souffrant de difficultés financières très profondes, puisqu'il ne modifie que de manière modérée les mensualités.

Renégociation de votre prêt auto

Lorsque votre situation professionnelle s'est détériorée et ne vous permet plus d'avoir accès au financement, ou encore lorsque vos revenus ne sont pas suffisants pour vous classer dans la catégorie « client sans risque », il existe toujours la possibilité de rallonger la durée des remboursements ou de demander une pause.

Rallonger la durée des remboursements

Cette solution est souvent acceptable du point de vue des banques et sociétés de crédit, car elle signifie que vous allez payer plus d'intérêts :

  • La formule est simple : en rallongeant la durée du prêt, on diminue le montant des mensualités.
  • Le recours à la restructuration n'est pas forcément à votre avantage, mais vous aurez cependant la possibilité de faire racheter ce prêt ainsi rallongé une fois que votre situation se sera améliorée. Ce n'est donc pas un procédé définitif.

Demander une pause dans le remboursement

Commencez par relire votre contrat de crédit : il peut y être précisé une certaine souplesse des échéances vous permettant de stopper vos remboursements pendant une certaine durée, de façon à retrouver un peu d'oxygène.

En tout état de cause, le prêteur peut vous refuser cette facilité même si elle est prévue au contrat. En effet, ce n'est pas la solution qu'il préfère, et dites-vous bien qu'il faudra reprendre les paiements à un moment donné.

Saisir la commission de surendettement

Ce sera votre dernier recours au cas où :

  • le montant de ce crédit auto ne vous permettrait plus de vivre correctement ;
  • vous nous pourriez pas non plus vendre votre véhicule pour des besoins professionnels et personnels.

Il vous faudra alors contacter la commission de surendettement de votre département, qui prendra contact avec la société de crédit dans le but de négocier l'une des solutions énumérées ci-dessus.

Ces pros peuvent vous aider